FEUTRES

Texte à paraître

Corps – Texte à paraître

Le sublime, le désir, le fantasme ou ils créent des écrans de fumée ou ils tirent quelque part. Se reconnaître artiste peintre c’est admettre une œuvre sans objet, sans échelle, sans matériau, sans outil. C’est avoir l’œuvre dans son cerveau pour y introduire un espace, celui de l’art.

Il n’ y a pas d’art sans une œuvre qui serait réduite au questionnement de son propre espace.